EN 1149-5: Vêtements de protection ayant des propriétés électrostatiques

EN 1149-5 pictogrammeCes vêtements sont utilisés dans le cadre d’une mission en atmosphère potentiellement explosive.Le tissu extérieur du vêtement doit être antistatique (AST).

L’Annexe II, art.2.3 de la directive ATEX 99/92/CE, concerne la protection des travailleurs qui ont des chances d’être exposés à des risques d’explosion. Elle précise que les travailleurs doivent recevoir des vêtements de travail appropriés, fabriqués en matières qui ne créent pas des décharges électriques qui peuvent faire enflammer l’atmosphère explosive.

Pour cela, le tissu doit écouler les charges notamment grâce à l’ajout de fibres conductrices en forme linéaire ou forme de grille. La distance entre les fibres conductrices dans une direction ne doit nulle part excéder 10mm.

La couche antistatique (AST) la plus extérieure doit couvrir les autres couches (non AST) de façon permanente. Le recouvrement par le tissu antistatique doit être garanti dans toutes les circonstances. Des accessoires conducteurs (glissières, boutons…) sont permis à condition qu’ils soient couverts par un tissu AST. Les étiquettes ou les bandes rétro-réfléchissantes doivent être attachées de façon permanente.

La confection doit elle aussi respecter plusieurs points.

Les vêtements doivent être mis et retirés à l’extérieur de l’environnement ATEX. Le porteur ferme son vêtement entièrement et veille que sa mise à la terre est assurée (par exemple en portant des chaussures électrostatiques qui ont une résistance de < 10E 8 Ohm sur de la terre qui permet de dissiper la charge).