EN 15614: 2007 - Exigences de performance pour vêtements portés pendant la lutte contre les feux d’espaces naturels

EN 15614 pictogrammeLes feux d’espaces naturels se produisent souvent en été et sont souvent de longues durées. La chaleur radiante peut être élevée. Cette norme doit aider à limiter le développement de la chaleur métabolique du sapeur-pompier pendant sa mission. C’est pourquoi les vêtements doivent être légers et efficaces et ne pas causer du stress thermique.

Le paragraphe 4 de cette norme décrit le design de la tenue, comme par exemple :

  • Les systèmes de fermeture pour éviter que des débris enflammés ne pénètrent.
  • Le col doit rester droit
  • Pas de poignet en tricot
  • Un système de fermeture créant l’interface entre le bord du pantalon et les bottes
  • Les manches ont aussi un système de fermeture.

Le paragraphe 5 de cette norme impose qu'avant la certification, le vêtement doit être lavé conformément aux instructions du fabricant (au moins 5 fois).

Le test de résistance à la chaleur radiante est défini dans le paragraphe 6.3 par l’EN ISO 6942: 2002 avec un flux chaleur de 20kW/m².
Le tissu ou l’assemblage doit avoir un RHTI24  supérieur à 11 secondes et un différentiel RHTI24-RHTI12 d’au moins 4 secondes.

Au-delà de ce test, tous les composants comme badges, fermetures sont testés à 180°C pendant 5 minutes  l’ISO 17493.
Le fil à coudre ne peut pas fondre à 260°

Les tissus et la confection doivent aussi respecter mécaniquement plusieurs critères :

  • Le tissu extérieur doit avoir une résistance à la traction supérieure à 450N selon la ISO 13934-1, une résistance à la déchirure au-dessus de 20N (ISO 13937-2).
  • Les coutures principales elles-aussi doivent offrir une résistance au moins égale à 225N (ISO 13935-2).

En complément, pour garantir un confort maximum, le tissu ou l’assemblage doit avoir une résistance thermique ≤0,055 m².K/W (EN31092), et une résistance à la vapeur d’eau ≤ 10m².Pa/W (EN31092), pour une très bonne respirabilité.

Enfin, le vêtement doit avoir pas moins de 0,13m² de matière rétro-réfléchissante (EN471) et, au moins de 0,2 m² si la matière est à performance combinée.